Catégories

Le CBD, son utilisation et ses effets

Publié le 20/05/2021

Que faut-il savoir au sujet du cannabidiol, l’une des substances actives du cannabis ?
Très loin de l’usage de stupéfiant que l’on peut imaginer, le CBD possède des vertus bienfaitrices sur la santé, et ne constitue en rien une substance récréative ou néfaste. Attention toutefois à ne pas confondre le CBD avec l’huile de chanvre qui est obtenue par pression des graines de chanvre, tandis que le CBD est lui obtenu à partir des fleurs.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (ou CBD) est un cannabinoïde que l’on trouve dans le cannabis. Il est le second cannabinoïde le plus étudié après le THC, la substance psychotrope de la plante. Le CBD est un composé majeur du chanvre, juste avant les flavonoïdes et les terpénoïdes. Les cannabinoïdes sont les substances qui se lient aux récepteurs de notre système cannabinoïde endogène. Les sources végétales les plus connues de CBD sont le cannabis (Cannabis sativa) et le cacao (Theobroma cacao). Oui, il ne se trouve pas uniquement dans le chanvre cultivé !

La controverse autour du cannabidiol

Le cannabidiol souffre d’une mauvaise image en raison de son origine, puisqu’il est tiré du cannabis. Pourtant, il ne s’agit pas d’une substance illicite ou récréative : c’est pour cette raison qu’il est utilisé en médecine et autorisé à la vente. Il est indispensable de le différencier du THC, qui est la substance active et récréative de la plante. C’est d’ailleurs cette molécule qui rend le cannabis interdit à la vente et à la consommation en France ainsi que dans d’autres pays du monde.
En revanche, les produits à base de cannabidiol ne sont pas interdits : ils sont même recommandés dans certains cas de figure et sont à l’origine d’une importante évolution de la consommation de CBD au cours de ces dernières années. Ils n’ont rien à voir avec la consommation de marijuana sous la forme d’une drogue douce. Il s’agit d’un simple extrait de plante comme un autre, doté de ses propres effets sur la santé. Ses principes actifs agissent sur différents maux, maladies et autres problèmes de santé. Ils peuvent soulager les personnes qui le consomment, au même titre que n’importe quelle autre plante.

Les bienfaits du CBD

Le cannabidiol est un composant vertueux du cannabis. En médecine, le CBD est une substance utilisée pour traiter et soulager différentes maladies et leurs symptômes. Voici les principaux bienfaits du cannabidiol, une substance active passionnante, qui entre dans la composition de nombreux médicaments.

Un effet anti-inflammatoire considérable

Le CBD est une substance active, qui présente des effets anti-inflammatoires naturels conséquents. C’est le cas de l’ensemble des cannabinoïdes. Pour cette raison, le cannabidiol est un complément alimentaire prisé des sportifs, qui y trouvent une source de soulagement pour leurs douleurs musculaires et articulaires. De la même façon, les personnes qui souffrent de douleurs inflammatoires chroniques peuvent utiliser le cannabidiol pour les soulager et pour les prévenir. Le cannabidiol est une substance utilisée en médecine pour traiter l’inflammation, entre autres choses. Il peut bien sûr s’associer à d’autres compléments alimentaires dans ce cadre à l’image du ginseng de Corée, par exemple.
Grâce à son effet anti-inflammatoire, le cannabidiol peut également soulager les enflures et les douleurs articulaires liées à la polyarthrite rhumatoïde. Il contribue à ralentir la progression de la maladie et à réduire la destruction articulaire.

Un antidouleur naturel


Au cours d’une étude menée en 2019, le cannabidiol s’est montré aussi efficace qu’un antidouleur classique pour soulager la douleur sur le court terme. Selon cette étude, le cannabidiol possède des propriétés analgésiques et anxiolytiques très importantes. Cette molécule présente ainsi des vertus naturelles contre toutes les formes de douleur.
Les cannabinoïdes sont des immunomodulateurs
En plus de prévenir et le soulager les douleurs, le CBD est un remède efficace pour agir sur le système cannabinoïde de notre organisme. Il réduit donc l’inflammation, mais permet aussi d’équilibrer le système immunitaire et de nous préserver du stress oxydatif. Le système immunitaire possède différents capteurs pour les cannabinoïdes que nous consommons en plus de ceux que notre corps produit.
Le système cannabinoïdes que nous possédons peut-être déséquilibré par différents facteurs : maladies auto-immunes, inflammations, etc. L’utilisation de CBD permet de rééquilibrer ce système et de le soutenir. Il agit directement sur les cellules immunitaires et déclenche plusieurs réactions antioxydantes et anti-inflammatoires bénéfiques.

Stress, anxiété et cannabidiol

Comme nous l’avons précisé juste avant, le cannabidiol possède des effets anxiolytiques. Cela signifie qu’il aide l’organisme à lutter contre le stress émotionnel et l’anxiété de manière générale. Cette substance favorise la détente et la relaxation, ce qui peut être d’une véritable aide pour les personnes sujettes au stress chronique et aux angoisses. Cela peut même avoir de l’intérêt dans le cadre du traitement de la dépression. C’est ici l’une des qualités les plus connues du cannabidiol. De plus, les chercheurs estiment que cette molécule serait aussi efficace contre le trouble obsessionnel compulsif, le trouble de panique et le trouble de stress post-traumatique.
Épilepsie et autres troubles neurologiques
Le CBD est une substance active non addictive qui présente de nombreux intérêts au chapitre des troubles neurologiques. En effet, il présente un très fort potentiel médical dans le soulagement de différents troubles comme la dystonie ainsi que dans le traitement de l’épilepsie. Il agit comme un véritable sédatif, ce qui permet de prévenir et de soulager les crises. Il adoucit aussi l’agitation, en particulier dans le cadre de la maladie de Parkinson.

Par ailleurs, le cannabidiol peut être bénéfique dans le cadre du traitement des troubles du spectre autistiques ainsi que de la schizophrénie. Les études ont démontré que le CBD est particulièrement efficace pour soulager les symptômes de la schizophrénie, notamment lorsque les expressions émotionnelles émoussent le patient, ou en cas de retrait social. Dans ce cadre, le cannabidiol serait aussi efficace que les antipsychotiques atypiques, tout en provoquant moins d’effets secondaires.
Des propriétés préventives face à la dégénérescence
En raison de ses propriétés sur le système cérébral, le CBD peut considérablement retarder l’apparition d’une maladie dégénérative. Il peut en soulager les symptômes et réduire la vitesse de développement de ce type de pathologie. Le cannabidiol active les cellules du cerveau et contre les effets du stress oxydatif ou des substances toxiques. Il permet au système vasculaire cérébral de lutter contre les lésions qui peuvent l’affecter.
Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du CBD le rendent très intéressant dans le cadre du traitement de la SLA : la sclérose latérale amyotrophique. De plus, cette molécule semble permettre d’inverser la mauvaise fonction cognitive des sujets atteints de la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer. Le CBD protège des dommages cérébraux et contribue à réduire le débit sanguin. De ce fait, il protège le cerveau et prévient de nombreuses maladies neurodégénératives.

Le CBD et la santé cutanée

Le cannabidiol réduit la synthèse lipidique et régule l’activité des glandes sébacées. Il contribue ainsi à prévenir et à traiter l’acné. De plus, ses effets anti-inflammatoires sur les glandes sébacées augmentent son potentiel d’agent thérapeutique dans le traitement de l’acné. De cette façon, le chanvre cultivé aide à contrôler les éruptions et à les faire disparaître plus rapidement.
Par ailleurs, le cannabidiol s’avère tout aussi bénéfique dans le traitement du psoriasis, de l’eczéma, des rougeurs ainsi que des autres affections cutanées.

Les autres bienfaits du CBD

Le cannabidiol est souvent utilisé pour contrer les effets indésirables de médicaments ou de traitements médicaux, tels que les nausées et les vomissements. Il peut accompagner des traitements lourds dans ce cadre, à l’image de la chimiothérapie. Cette substance active pourrait aussi augmenter l’appétit, à l’instar du fenugrec.
En raison de ses propriétés sédatives et relaxantes, le CBD est une solution pour ceux qui cherchent à favoriser l’endormissement et profiter d’un sommeil de meilleure qualité. En effet, il les aide à trouver plus facilement le sommeil, ce qui est idéal en cas d’insomnie. De la même façon, ce principe actif améliore la qualité et la quantité de sommeil profond des personnes qui l’utilisent dans ce cadre.
Des effets prometteurs ont été constatés contre les cancers du sein métastasés grâce à la recherche sur le CBD. Il semblerait que la molécule désactive le gène étant responsable de la prolifération des cellules cancéreuses dans plusieurs types de cancers. De plus amples recherches sont nécessaires à ce chapitre, même si les premiers résultats sont encourageants.
Consommation de CBD : ce qu’il faut savoir
Avant d’utiliser le cannabidiol, il faut prendre connaissance de certaines informations essentielles. Celles-ci concernent les contre-indications et effets secondaires probables liés à sa consommation.

Les contre-indications au cannabidiol

Il faut faire preuve de vigilance lorsqu’on est sujet à des problèmes artériels ou en cas d’antécédents familiaux. En effet, des effets secondaires ont déjà été constatés chez les personnes concernées. De ce fait, elles doivent redoubler de prudence et demander un avis médical avant d’utiliser du cannabidiol. D’autre part, les femmes enceintes et allaitantes doivent prendre leurs précautions vis-à-vis de leur consommation de produits à bas de chanvre cultivé. Un avis médical reste essentiel, car le CBD peut avoir des effets néfastes sur les nouveau-nés. Vraisemblablement, ces effets sont minimes, voire inexistants, à faibles doses. Dans l’idéal et par prudence, ces femmes doivent éviter de l’utiliser ou de le consommer.
En ce qui concerne les problèmes cardiaques, ils sont incompatibles avec la consommation de CBD. Il existe à ce sujet une contre-indication formelle, en particulier à doses élevées. En effet, le cannabidiol peut avoir des effets indésirables et même néfastes sur un système cardiovasculaire sensible. De plus, les personnes qui sont atteintes de la maladie de Parkinson doivent aussi demander conseil à leur médecin en ce qui concerne les produits qui en contiennent. Enfin, il existe une contre-indication absolue qu’il est nécessaire de respecter pour les personnes allergiques au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L.

Des effets secondaires ou indésirables ?

Le chanvre cultivé est une substance active qui agit directement sur le bien-être des personnes. À faible dose, il peut être une source de relaxation importante. Mais à hautes doses, il peut aussi favoriser la somnolence. En effet, le CBD est souvent utilisé pour lutter contre les insomnies et les troubles du sommeil. À ce titre, il favorise l’endormissement et le sommeil profond. On conseille souvent d’utiliser cette molécule le soir. Bien entendu, si vous ressentez une certaine somnolence après l’utilisation de votre produit à base de CBD, il ne faut surtout pas prendre le volant ou effectuer des activités potentiellement dangereuses. Vous pourriez manquer de vigilance.
Par ailleurs, une consommation importante de CBD peut aussi favoriser l’apparition d’effets secondaires. Ces derniers sont une sensation de bouche sèche, des troubles digestifs, des étourdissements, des nausées, etc. Il est indispensable de débuter des cures avec de faibles doses de cannabidiol et de les augmenter au fil des semaines. Cela permet de ne pas souffrir des effets secondaires de cette molécule active, et de n’en tirer que des bienfaits.

Comment utiliser le cannabidiol ?

Il existe différents produits à base de cannabidiol dans le commerce. Dans tous les cas, pour chacun de ces produits, il est indispensable de respecter les doses prescrites par le médecin. Ou les doses présentes sur l’emballage. On peut utiliser le CBD sous la forme d’huile (huile de CBD ou huile de chanvre). Cette huile provient du chanvre et peut entrer dans la composition de cosmétiques, par exemple. Cette huile est aussi très appréciée dans la pratique du sport.
On peut aussi utiliser les fleurs et le pollen séchés de CBD (formes autorisées), qui servent généralement de compléments alimentaires. Le cannabidiol se consomme alors sous forme de gélules ou de comprimés, comme n’importe quel autre complément du commerce. Il existe aussi en cristaux qui peuvent intégrer la composition de compléments alimentaires ou de médicaments. Enfin, le cannabidiol peut être consommé dans les cigarettes électroniques, qui sont une alternative aux cigarettes classiques. Bien sûr, ce n’est pas là son meilleur usage lorsqu’on tient compte des effets néfastes de la cigarette sur la santé.
En cas de doute ou pour toute question, il reste nécessaire de consulter un professionnel de santé. Il sera à même d’adapter votre supplémentation et vos traitements médicaux à vos besoins.

CBD: ce qu’il faut retenir à son sujet

Le cannabidiol est un composant vertueux d’une plante controversée : le cannabis. Il présente de nombreux intérêts médicinaux et thérapeutiques, ce qui explique son utilisation en médecine moderne comme en médecine traditionnelle. Il serait dommage de se priver de ses bienfaits sur la santé ! Vous aussi, vous pouvez tirer parti du CBD en l’utilisant sous la forme d’une huile ou en tant que complément alimentaire.

https://www.vision-hair.net/fr/cannabis-gummies-bonbons-au-cbd-rolling-hills-125gr-53206.html

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.

Comparer 0